Vers l’union du Féminin et du Masculin

A la rencontre de nos polarités 

Le YIN et le YANG, le féminin et le masculin sont 2 principes de Vie présents dans toute création.

Ce sont 2 énergies primordiales qui nourrissent continuellement le monde, 2 grands courants universels. Ils sont à l’origine de la Vie, sans eux, la Vie n’est pas possible. 

Ces 2 forces différentes, opposées et complémentaires sont en mouvement perpétuel, leur interaction est permanente. Le Yin ne peut pas exister sans le Yang et vice versa.

Leur interdépendance correspond à la dynamique cyclique (jour-nuit) et à l’équilibre de l’Univers et de chaque être humain.

Le Yin symbolise le principe féminin. Il est tourné vers l’intérieur (de Soi)
Le Yang représente le principe masculin. il est tourné vers l’extérieur, l’action, le manifesté

Le Tao nous apprend que l’interdépendance de ces 2 forces s’envisage comme un éternel jeu d’alternance. Le magnétisme qui en résulte génère une tension qui est nécessaire pour garder un flux d’énergie en perpétuel mouvement . Si le flux vient à stagner, l’équilibre se rompt, l’harmonie disparait.

Le Yn et le yang existent l’un par l’autre et se développent l’un par l’autre. Si l’un est en déséquilibre, l’harmonie se rompt.

« Les qualités Yn »

Le féminin, l’eau, la nuit, la Terre, l’obscurité, la relaxation, la douceur, les oestrogènes, les ressentis, l’intuition, la nature, le froid, les profondeurs, la lenteur, l’accueil, la matière, la sagesse, le recevoir, l’intérieur

« Les qualités Yang »
Le masculin, le feu, le jour, le ciel, la testostérone, l’extérieur, la conscience, l’énergie, le mental, la connaissance, le faire, la force, l’extérieur.

Le monde occidental est régit par des énergies Yang, très masculines depuis très longtemps. Il est dominé par l’intellect, l’action, le faire.
Les ressentis et l’intuition sont ignorés ou réprimés, les signaux du corps sont négligés.

Homme et femme, nous possédons à l’intérieur de nous ces 2 polarités. Il est important de les équilibrer pour vivre une vie harmonieuse, se sentir en sécurité.
Depuis des millénaires, nous avons une vision erronée du féminin et du masculin avec un masculin très présent et un féminin effacé.

Lorsque le Yn est déséquilibré ou « blessé », il sera effacé ou au contraire exacerbé. Par exemple, une femme sera effacée devant son mari ; une femme entrepreneur n’arrivera pas à aller de l’avant/à passer à l’action dans son entreprise ou bien, une femme sera excessive dans son maquillage et ses tenues vestimentaires.

A l’inverse une femme avec un Yang « exacerbé » sera dans le Faire, dans l’action, le contrôle. Elle ne prendra pas de temps pour elle. Elle ne sera pas à l’écoute de ses émotions (émotions refoulées) ni de ses intuitions. Elle n’écoutera pas ses besoins, son rythme et pourra à terme se sentir fatiguée, exténuée avec une charge mentale élevée. Sa sexualité pourra en être affectée.
Il est en est de même pour un homme dont ses polarités ne sont pas équilibrées.

 

Vers l'union de notre couple sacré

Le masculin sacré
L’action, La responsabilité, l’audace, la force alliée à la douceur, le courage d’être soi, la générosité

Le féminin sacré
L’intuition, la douceur, l’amour, la créativité, la compassion, l’authenticité, la connaissance de soi, la receptivité.

L’équilibre du féminin et du masculin en nous, ce couple sacré, est un savant mélange de ces 2 essences.

Notre féminin guide le masculin.

Notre masculin protège et rassure notre féminin

L’équilibre de ces 2 essences à l’intérieur de nous, nous permettent d’être dans la complétude.
Nous n’avons plus besoin de chercher en dehors de nous, chez l’autre, ce qui nous manque (par ex, la sécurité matérielle, financière, d’un homme).

Nos relations avec les autres s’apaisent, s’équilibrent. 

Notre vie intérieure s’équilibre et se reflète à l’extérieur.

 

Dès qu’une femme trouve le courage de tourner sa conscience vers l’intérieur, dès qu’elle est prête à quitter la surface pour explorer les profondeurs de son être, alors,
elle peut entrer en contact avec sa sagesse profonde et sa puissance.